Allo, mon corps … pourquoi j’ai si mal – pourquoi ne m’écoutes tu pas ?

Allo, ma tête, ici mon corps, m’entends tu ?



Allo, mon corps, ici ma tête : je t’ordonne de m’obéir et de ne pas renâcler !

Moi, ma tête, je t’ordonne de faire ce que je veux, d’être performant, de répondre présent, d’absorber ce que je te donne et de me donner de l’énergie quand j’en ai besoin. Point.

C’est qui le chef ?!

Allo, ma tête, ici mon corps, j’ai besoin de te dire …

Non, non, je ne veux rien entendre de toi mon corps, ton rôle est de me servir tel un esclave, tu ne sers à rien d’autre !

Actes de bienveillance envers vous-même


J’ai des choses à te dire pourtant,

des révélations à te faire :

nous sommes liés.

Sans moi, mon corps, sache que ta tête ne peut pas fonctionner, ton cerveau ne sera pas nourri si tu négliges ton corps. J’ai besoin de carburant de bonne qualité pour mieux t’accompagner dans ta vie, tes efforts, tes désirs et tes réalisations.

A chaque fois que tu me négliges, c’est comme si tu raccrochais le téléphone au nez de ta meilleure amie qui te demande de l’aide et de l’écoute.

Je te propose un exercice pour mieux comprendre nos liens :

Chaque jour, nous vivons toi ma tête et moi ton corps, des événements, des obligations, des contraintes, des joies, des envies, etc. Nous sommes sollicités sans arrêt et parfois nous avons la sensation d’être débordés, tout va trop vite.

Prends 2 minutes de ton précieux temps pour faire cet exercice simple :

– commence par t’asseoir et fermer les yeux

– vide tes poumons de tout l’air que tu peux

– laisse ton corps remplir tes poumons de la quantité d’air qu’il a besoin

– refais cet exercice lentement autant de fois que tu veux

Et surtout prends le temps d’observer les changements dans ton corps.

Puis les changements dans ta tête.




Avec nos amis, nous sommes à l’écoute, nous cherchons à les aider du mieux possible,

et pour nous-mêmes, nous ne nous donnons que les miettes, quand il en reste !

Nous entretenons notre voiture parce que c’est important pour nous déplacer.

A quel moment prenons nous conscience de notre corps ?

Pouvons nous devenir notre meilleur-e ami-e et prendre soin de notre corps et de notre tête ?

Quand notre corps et notre tête sont en harmonie, notre corps est souple, il répond aux sollicitations de notre tête.

Nos désirs, rêves, actes de tous les jours sont justes et proportionnés à nos possibilités du moment,

de notre âge, de la saison, de la vie en général.

Notre tête, notre esprit sont accordés à nos besoins, à nos valeurs, à l’écoute des émotions.

Notre corps nous renseigne sur nos émotions, nous en vivons un grand nombre tous les jours.

Pour les identifier, nous avons besoin de temps, d’attention au corps, c’est lui qui nous renseigne sur notre état émotionnel, notre harmonie intérieure.

une harmonie corps-esprit permet de vivre ces émotions sans être submergé-e,

nous pouvons porter attention de ce qui se passe et des choix à faire.

Respectons nos besoins physiques, émotionnels et spirituels